Les anneaux convoités

Espérons mes amis que par cet an de glace
Je puisse conquérir un anneau scandinave
De rieuse, épuisée par cet hiver tenace
Oh dieu Ridibundus ! Il suffit des Bataves !

Avide de lecture je poursuis quai Louis Blanc
Sur mon vélocipède par un froid sibérien
La Balte volatile et fugace dévoilant
Sa parure argentée au quai Ledru-Rollin

J’ai la fébrilité quand arrive mon heure
Sur l’oiseau convoité prenant son escampette
Car chiens, bus et guirlandes ainsi que les joggers 
Feront rater l’extase d’une lecture complète

Aux rencontres de selles de mon ami Vanden
Au 7R hollandais du Seigneur des Ajeux !
Ma flamme se réserve aux danseuses de Bohême
Qui musardent aux quais avant de prendre cieux

Sur un anneau Slovaque, je distingue facilement
Et sur le cercle Belge je suis moins satisfait
Mais j'espère que demain, à la faveur du vent
La fiancée de Londres sera à Courboulay

© Christian Kerihuel - Décembre 2009

Poême dédié à l'activité de lecture des bagues qui équipent certaines Mouettes rieuses qui passent l'hiver au Mans